24-08-2023 : catégorie technique photo étiquetée point de vue
Laisser un commentaire
(9 en attente de validation)
Fermer

pluie battante sur fond d

J’ai regardé tomber la pluie (et même une sacrée pluie, à défaut d’être une pluie sacrée). Temps de pose long pour qu’on la voie dans le jeu des rameaux d’olivier. Temps d pose court pour que les rameaux flouttent peu...


Porter le regard sur les choses, et tout à coup avoir envie de les voir autrement... Porter le regard n’est pas l’expression juste car on porte un regard, et on peut en porter un autre, puis un troisième, autant qu’on veut ou peut. Quelqu’un d’autre faisant l’expérience sur le même objet, le même paysage verra toujours autre chose que vous… : comme s’il n’y avait pas d’absolu !

Évidemment s’il suffit de compter les verres, le regard suffit et normalement peu importe celui de qui, il suffit de savoir que compter existe… peu importe la méthode ! Compter les vers est une autre affaire ; compter les pieds de ceux susceptibles d’en avoir peut devenir un sujet de discorde… Quant à une peinture abstraite…

___
J’ai découvert ma passion à force de me perdre dans les yeux de celle que j’appelle Obscure. Elle est comme dans un temps arrêté pour moi alors qu’elle avait juste commencé à dénouer son bandana, j’ai mis un soleil qui bat quelque part, dans un espace qui ressemble à un cœr...

___
Je n’ai pas su si c’était un vent de sable à l’horizon, même en lorgnant de plus près. Quel est ce désert à quelques dizaines de kilomètres de chez moi ?

pluie battante sur fond d

J’ai aimé cette mère de tout un futur lot de tête d’ail, on dirait un virus, ou l’explosion au ralenti d’une naine blanche en super MamieNova (j’aime beaucoup cette phrase trouvée dans Futura Sciences : « On sait que les supernovae de type SN Ia utilisées pour étudier l'énergie noire sont des explosions de naines blanches. Mais le processus exact derrière ces explosions n'est pas encore clair. » Cela risque de mettre beaucoup de temps à devenir clair cette histoire d’amour pour l’énergie noire… Bref, si j’avais gardé un bout de jardin, cela aurait été une simple fleur d’ail fécondée.

___
Taons morts ou Temps mort ?
Pour d’autres peut-être « Sept d’un coup sur porcelaine de Limoges »*

___
Paysage apocalyptique ou coucher de soleil d’une immense beauté ?

___
La Lune profite des derniers rayons de soleil sur un nuage cotonneux avant de plonger dans son bain crépusculaire.

___
Présence crépusculaire sur les fenêtres des gites écolgiques Calcédoine et Opale, sur le domaine Pierres de Soleil à Issirac (Gard).

___
Des bulles coincent la tache, et quelle tache !

___
Puits de lumière ou chute de météore ?

___

Photo mystère et sans titre, ouverte à toute les fantaisies ! Comme l’instantané ne rend pas la dynamique de la chose, la vidéo suivante vous en dira peut-être plus...


Allez, encore une goutte ?


À NOTER :

__________________

NOTES :

article à mettre en rapport avec l'article de même titre de mon blog de scIence

* « Sept d’un coup ou le hardi petit tailleurs » un conte des Grimm, de quoi faire travailler l’imagination !


COMMENTAIRES